48- En apesanteur…

Cela faisait longtemps que le « gravity cake », ce gâteau assez spectaculaire, me faisait de l’œil sur les réseaux sociaux !

image

J’avais moi aussi envie de voir de quoi j’étais capable en matière de décor de gâteau !

DSC04712a

Alors ni une, ni deux, j’ai appelé ma meilleure amie pour me faire des photos (et la conversation, car il faut être patient..) de la confection de la pièce, et j’ai réussi à faire mon premier gravity cake !!

« Gravity », c’est par rapport à la déco, mais j’ai voulu réaliser l’intérieur du gâteau à ma façon.

Pour un résultat léger et moelleux, j’ai fait deux sponge cake, séparés et recouverts par une ganache au chocolat.

J’entends déjà ces questions dans vos têtes : « mais comment ça tient ? », « les bonbons tombent tout seuls? »….alors je vais vous donner les réponses !!

Suivez moi, vous allez comprendre 😉

 

DSC04723a

 

 

Commençons par les ingrédients :

Pour un sponge cake il vous faut : (il faut faire les deux sponge cake l’un après l’autre, donc il vous faut 2 fois ces ingrédients !)

70 g de farine

90 g de sucre en poudre

4 œufs

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café de levure

Pour le deuxième sponge cake, il faudra ajouter 15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

400 mL de crème entière liquide

400 g de chocolat

Pour le sirop d’imbibage :

100 g d’eau

50 g de sucre

15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la déco :

Des bonbons (on évitera de faire trop de pub, alors vous pouvez prendre des colorés aux fruits comme moi, au chocolat, au cacahuètes…)DSC04571a

3 Boites de bâtonnets au chocolat (des F……, ou « Doigts » si on traduit en français !!)

DSC04637a

Un pic à brochette (là est le secret !!)

Du coton

 

 

Commencez par réaliser les 2 sponge cake car ils doivent être totalement froids pour réaliser la déco ensuite !

Pour cela, séparez les blancs d’œuf des jaunes.

Battez les blancs en neige, puis quand ils commencent à monter et devenir fermes, ajoutez les sucres (toujours en battant) pour serrer les blancs.

Une fois que vos blancs tiennent bien, ajoutez les jaunes ( en battant toujours!!), puis arrêtez le batteur.

Sortez votre maryse, puis incorporez délicatement la farine et la levure à la pâte ( en soulevant la pâte).

Huilez un moule rond allant au four, et versez y votre préparation. (la pâte doit être assez consistante!)

Enfournez à 200°C pendant 28 minutes, puis laissez le refroidir totalement sur une grille.

 

Le premier biscuit est terminé !

Procédez de même pour faire le deuxième, mais remplacez 15 g de sucre par les 15 g de cacao. (utilisez le même moule que le précédent ! Ça aura son importance pour le montage !)

DSC04617a

Pendant la cuisson du second gâteaux, occupons nous de la ganache !

Dans une casserole, versez la crème, et cassez le chocolat.

Faites chauffer le tout à feu doux en mélangeant bien, jusqu’à obtenir un résultat lisse et homogène.

DSC04579a

Placez la ganache dans un endroit frais pour la faire refroidir.

 

C’est maintenant au tour du sirop d’imbibage ! (pour éviter que le gâteau soit un « étouffe chrétien »!)

Dans une petite casserole, versez l’eau, le sucre, et le cacao, puis faites chauffer le tout en mélangeant, pendant 5-10 minutes. Vous devez obtenir un liquide lisse et homogène.

DSC04545a

Laissez le ensuite refroidir.

 

A l’aide d’un pinceau, imbibez vos deux biscuits jusqu’à épuisement du sirop !

DSC04554a

DSC04546b

 

 

Place maintenant au moment tant attendu…..le montage !!

Armez vous de patience, c’est un peu long !

DSC04731a

Mélangez bien votre ganache avant de l’utiliser pour la détendre, puis séparez la dans 2 récipients. (Un vous servira pour recouvrir le gâteau, l’autre pour coller les bonbons.)

Commencez par placer la génoise au chocolat dans un plat (celui qui vous servira pour la présentation afin d’éviter de trop manipuler le gâteau !), puis recouvrez la de ganache.

DSC04582a

 

 

Posez y ensuite le second biscuit, puis de même, recouvrez le entièrement de ganache (versez dessus directement afin que ça coule bien sur les contours : vous n’aurez ainsi plus qu’à lissez!)

DSC04598a

 

DSC04583a

A l’aide d’une spatule, lissez bien la surface.

DSC04588a

DSC04624a

 

 

Collez ensuite les bâtonnets en chocolat autour de votre gâteau (ils vont tenir grâce à la ganache), mais laissez environ 1/6 ème du tour vide.

DSC04627a

DSC04630a

 

 

Plantez le pic à brochette un peu en biais où vous voulez sur le gâteau.

Il sera votre point de départ pour coller les bonbons en direction de l’ouverture !

DSC04654a

 

 

Comme la ganache n’est pas encore totalement figée, collez un par un les bonbons sur le gâteau (en partant donc du pic jusqu’à l’ouverture, puis sur le bord sans bâtonnet au chocolat, et descendez.)

DSC04661a

DSC04672a

DSC04686a

 

Arrive le moment technique !!

Il faut y aller petit à petit, sans trembler ni transpirer !

A l’aide d’une petite cuillère, enduisez le bas du bâtonnet de ganache, puis collez y les bonbons.

DSC04688a

 

 

Afin que cela fasse une « base », formez une sorte de petite pyramide pour que les bonbons du bas puissent ensuite soutenir ceux du haut!!

DSC04695a

 

 

En alternant les couleurs, montez ensuite petit à petit le long du pic, toujours en l’enduisant de ganache, en trempant légèrement les bonbons dans de la ganache, puis en les collant.

DSC04702a copie

 

 

S’il ne fait pas trop chaud, vous ne devriez pas avoir de problème !

DSC04727a

 

Une fois que vous êtes presque en haut, arrêtez vous, et remplissez votre paquet de bonbons (vide) de coton pour lui donner un effet « plein », et accrochez le en haut du pic.

DSC04718a

 

 

Rajoutez des bonbons si jamais l’effet « le sachet se vide tout seul » n’est pas parfait 😉

N’hésitez pas aussi à déposer des bonbons sur les autres pour faire comme s’ils étaient tombés !

DSC04567a

 

Et voilà, toute bonne chose a une fin…

Admirez votre œuvre d’art, soyez fier(e) de vous, puis mettez la dans un endroit frais jusqu’au moment de servir.

DSC04727a

Ne vous inquiétez pas, normalement il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise du genre « tout s’est cassé la figure »!! Mon gravity cake a même résisté à un peu de route 😉

 DSC04741a

 

 

 Merci à EG Photographies ♥

 DSC04715a

10351838_10202693997985792_7247464546916240120_n
Une autre version !

 

41- Le Napolitain

Pas la peine de vous expliquer ce qu’est un Napolitain, tout le monde sait de quoi je parle ! (non non, il ne s’agit pas ici des habitants de Naples)

Avec ses génoises à la vanille et au chocolat superposées, séparées par une ganache au chocolat, et son glaçage blanc décoré de vermicelles en chocolat, il est dééééééélicieux et très moelleux !!

J’ai donc voulu tenter, à ma façon….

 10531178_10201547482523622_1746534888_n

10519280_10201547482243615_237902758_n

Pour 2 napolitains (en fait, on en fait un gros sur une plaque, que l’on coupe ensuite en deux !), il vous faut :

Pour les biscuits :

1 yaourt nature (je l’ai utilisé ensuite comme « verre doseur » car ma balance m’a lâchée…c’est pratique!)

1 yaourt de lait

5 pots de sucre

7 pots de farine

3/4 de pot d’huile de tournesol

7 œufs

1 sachet de levure chimique

1 cuillère à soupe de vanille liquide

6 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

1 boite de lait concentré sucré

entre 10 et 15 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour le glaçage :

du sucre glace

quelques gouttes de lait

 

Ensuite, vous allez voir : ce gâteau n’est pas compliqué ! Il est juste un peu long..

Commencez par faire préchauffer votre four à 180 °C

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sucre et la levure, puis incorporez y les œufs entiers et fouettez bien.

Ajoutez l’huile et le lait : votre pâte doit être bien lisse et homogène !

10485185_10201547495043935_1436606805_n

Versez dans un autre saladier 1/3 de la pâte (allez les mathématiciens, c’est ici qu’il faut faire vos preuves !), puis ajoutez y le cacao en poudre et mélangez bien.

Si vous trouvez votre pâte un peu claire (et si vous êtes gourmands), vous pouvez rajouter du cacao en poudre! Là, c’est vous qui voyez !

10529646_10201547495283941_961745047_n

Dans le premier saladier, ajoutez la vanille à la pâte nature.

 

Beurrez ou huilez une grande plaque de cuisson, et versez y la moitié de la pâte à la vanille.

Répartissez bien la pâte sur la plaque, et lissez la surface.

10524890_10201547495203939_646916888_n

Vous pouvez désormais enfourner pendant 12 minutes. (Si vous voyez que c’est cuit avant, vous pouvez la sortir ! Il faut que ça reste bien moelleux..)

Démoulez ensuite votre génoise, puis laissez la refroidir .

10529530_10201547498124012_1549056144_n

Procédez de la même façon avec l’autre moitié de pâte à la vanille, puis celle au chocolat !

 

Pendant ce temps, vous pouvez préparer votre ganache !

Pour cela, rien de compliqué : il vous suffit de mélanger le lait concentré sucré avec le cacao en poudre, jusqu’à obtenir une pâte lissez, assez liquide mais ferme. (si c’est trop liquide, rajoutez du cacao).

 

Une fois que vos 3 génoises sont cuites, vous pouvez commencer le montage du gâteau !!

10524171_10201547499364043_1481332613_n

 

 

Déposez une première génoise nature sur une feuille de papier sulfurisé.

Recouvrez la de ganache au chocolat en une couche assez uniforme (pas grave si vous n’allez pas pile poil jusqu’au bord, car à la fin on égalisera en découpant le tour!)

10533704_10201547497644000_410306313_n

Déposez dessus la génoise au chocolat, puis idem, recouvrez la du reste de ganache.

10528003_10201547497804004_770429992_n

Déposez enfin la dernière génoise sur le dessus !

 

Déjà là, ça doit ressembler à quelque chose de pas mal 🙂

10508316_10201547497363993_608399589_n

Maintenant : le glaçage !!

Dans un saladier, versez du sucre glace (environ 300 g), puis ajoutez progressivement quelques gouttes de lait, tout en mélangeant jusqu’à ce que vous ayez une consistance parfaite ! (pas trop liquide : si c’est le cas rajoutez du sucre glace ; mais pas trop dure : sinon, remettez du lait !)

1082692_10201547496843980_147848158_n

 

Recouvrez en ensuite votre gâteau, puis parsemez ce glaçage de vermicelles en chocolat !

10479479_10201547496563973_1404291329_n

Voilà !! Il ne vous reste plus qu’à mettre le gâteau au frais ! (au moins 30 minutes, idéalement une nuit pour bien tout figer..)

10524926_10201547499604049_1571649229_n

Après ce petit passage au froid, utilisez un grand couteau pour couper les bords afin d’obtenir un tour net.

10520585_10201547499484046_1411697382_n

10510357_10201547499124037_1933386764_n
Huuuumm des chutes..histoire de « goûter »

Puis divisez votre gâteau en 2, ou en parts individuelles !

10524848_10201547482563623_2022127322_n

 

Il est maintenant prêt à être dégusté !!

10531034_10201547482443620_592890029_n
Le centre de mes génoises a gonflé à la cuisson…je me retrouve donc avec une navette spatiale !! (moins beau, mais bon quand même !)

 

J’avais choisi de faire 2 gâteaux « moyens » (entre guillemets, car que ça soit chez l’un, ou chez l’autre, il m’en est resté !) car j’avais deux groupes à satisfaire : mon Napolitain eut un véritable succès aussi bien auprès de mes collègues, qu’auprès des amies de ma petite soeur !!

10524802_10201547482363618_2123505797_n (J’ai même entendu des « tu l’as fait ou tu l’as acheté?! »)

 10524790_10201547482203614_1564954885_n

 

Napolitain d'Halloween !!
Napolitain d’Halloween !!

32-Le gâteau au chocolat (sans beurre)

A tous les accros au chocolat, qui veulent se faire plaisir dans se priver : j’ai une recette pour vous !

image

Je vous propose un petit gâteau moelleux...mais attention, rien a voir avec les gâteaux ordinaires !!

En effet, ici pas de beurre, mais…..des petits suisses !!

image

 

Vous avez donc besoin de :

3 petits suisses natures

200 g de chocolat patissier

120 g de sucre

1 cuillère a soupe de vanille liquide ou un sachet de sucre vanillé

50 g de farine

3 œufs

 

Commencez par faire préchauffer votre four à 200°C.

Dans un saladier, mélangez les petits suisses avec le sucre, la vanille et la farine. Ajoutez y les œufs et mélangez bien !

image

Faites fondre le chocolat au micro-onde (pour un chocolat bien fondu et bien onctueux, allez t petit à petit : 30 secondes, on remue, 30 secondes, on remue, etc..)

image

Incorporez ensuite le chocolat fondu au mélange précédent, puis mettez le tout dans un moule beurré (bon là j’avoue, sauf si vous avez un moule en silicone, on peut difficilement faire autrement..)

image

Enfournez maintenant votre gâteau pendant 28 minutes, puis laissez le tiedir avant de le démouler.

image

Servez le avec une crème anglaise par exemple….HUUUUUMM !!

image

10-Les Pop cakes

Pour cette dixième recette, je vous propose quelque chose d’un peu plus fun : des pop cakes !

10462529_10201414577321075_3475114636773364565_n

Ces petites boules de gâteau sont très tendance en ce moment, et arriveront bientôt sur toutes les tables de fête !

Je vais ici vous proposer une recette de pop cakes à base de gâteau nature (type quatre-quart), recouverts d’un glaçage au chocolat.

 10458350_10201414576041043_7165961084034288724_n

 

Pour un peu plus de 20 pop cakes, vous devez vous munir de :

Un moule à pop cakes en silicone (oui, c’est mieux!) et des bâtonnets.

110 g de farine

110 g de sucre

110 g de beurre

2 œufs

1 cuillère à café de levure chimique

1 tablette de chocolat pâtissier

 

Pour commencer, préchauffez votre four à 160°C.

Fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

Faites fondre le beurre, et incorporez le au mélange, ainsi que la farine et la levure. (allez y progressivement!)

On passe au remplissage !

Les moules à pop cakes
Les moules à pop cakes

Placez vos empreintes (celles qui ne sont pas percées) sur une plaque de cuisson, et remplissez les entièrement avec la pâte. (vous pouvez le faire avec une petite cuillère, ou une poche à douille pour plus de précision).

10174857_10201414577761086_4283474071030379695_n

Recouvrez les ensuite avec l’autre partie du moule : celles qui comportent le trou, puis enfournez pour 16 ou 17 minutes suivant la taille de vos sphères.

983713_10201414577281074_7548101403510144397_n

Laissez les boules refroidir complètement avant de les démouler !

 

Passons maintenant au planté de bâtons !

Faites fondre votre chocolat au micro-onde en le cassant dans un pot assez profond, type pot à confiture.

Trempez vos bâtons dans le chocolat sur environ 1cm-1.5cm, puis plantez les immédiatement dans vos petites boules. (pour plus de facilité, laissez les boules dans le moule afin qu’elles restent stables, et plantez le bâton verticalement.)

10390023_10201414577801087_7963620499205792790_n 10355716_10201414577361076_6997868194835529901_n

Mettez les au frais pendant au moins 15 min, histoire que le chocolat fige bien.

 

C’est l’heure de l’enrobage !

Refaites fondre votre chocolat, puis trempez y vos boules une par une (il faut qu’elles soient enrobées de chocolat entièrement), et avant que ce dernier ne refroidisse, décorez vos pop cakes avec ce qui vous passe par la tête ! (paillettes, perles, sucre pétillant, etc..)

10306537_10201414575721035_5618206146838666519_n

 

 

Pour la présentation, là est la difficulté ! Il faut trouver un récipient assez haut, ou les planter dans de la mousse, ou un ananas par exemple !

10420106_10201414578521105_349275110486714088_n
Support obtenu dans la boîte des moules à pop-cakes

1601595_10201414575801037_7695879442000090338_n

Allez, je me présente !


Bonjour à tous, et bienvenue sur Eléo’fourneau !

Je me doute que si vous êtes tombé(e) sur mon blog culinaire, ce n’est pas pour y lire une autobiographie, mais plutôt pour vous lécher les babines devant des petites recettes ! C’est pourquoi, je vais me présenter rapidement !

Je m’appelle Eléonore, j’ai 21 ans et suis à l’ESITPA, école d’ingénieur en Agroalimentaire.

Passionnée depuis mon plus jeune age par la cuisine, et tout ce qui touche à la nutrition, je me suis enfin lancée dans la création d’une page à travers laquelle je pourrai vous faire partager mes recettes, mes idées, des photos de mes réalisations, ainsi que mes petits conseils !

Même si l’on parle de cuisine, sur eleofourneau.fr, pas de chichi ! Vous êtes ici chez vous ! Alors n’hésitez pas à laisser vos commentaires, remarques, et même critiques !

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne visite sur mon blog, et à vos fourneaux !!img_2706