58-Les makis

Huuum de la cuisine japonaise… HUUUM DES MAKIS !!

12233000_10204119118852923_90459651_n

Ceux qui me connaissent savent à quel point je porte les sushis dans mon coeur !

En plus c’est vraiment LA tendance en ce moment, impossible d’y échapper !

Le bémol? Ca devient vite (très) cher… :'( Alors pourquoi ne pas les faire vous même? Manger des sushis/makis c’est bien, c’est sain, c’est bon et blablabla…mais les faire soi même c’est MIEUX !!

Alors suivez moi, je vous explique tout tout TOUT !!

(Je n’ai aucun gène japonais alors je fais ça on va dire…à la française de façon plutot simple, et le résultat y est ! Cependant je ne voudrais quand même pas être comparée à des maîtres sushis !!)

12207910_10204119118612917_1525091423_n

Les ingrédients donc vous aurez besoin pour une trentaine de makis :

Pour le riz vinaigré :

-300g de riz spécial sushis

-environ 1/2 cuillère à café de sel

-2 cuillères à soupe de sucre

-350mL d’eau

-4 cuillères à soupe de vinaigre de riz

Pour l’assemblage:

-6 feuilles d’algues nori

-un concombre

-un avocat

-un demi pavé de saumon

-un petit morceau de thon ou de daurade

-des graines de sésame

Vous pouvez trouver tous les ingrédients soulignés dans le rayon « produits du monde » de votre supermarché

12231445_10204119118292909_297298389_n

Il faut que vous prévoyiez un peu de temps, mais vous allez voir ça n’est pas compliqué !

Commençons par la préparation du riz vinaigré.

Tout d’abord, rincez bien le riz dans une passoire jusqu’à ce que l’eau qui s’écoule soit transparente, et laissez le s’égoutter totalement.

Dans une casserole, mettez le riz et l’eau, puis allumez le feu et couvrez. Portez le tout à ébullition, puis baissez le feu et continuez la cuisson pendant environ 10 min. (attention à ne pas mettre trop fort pour éviter que le riz accroche au fond !) Il faut bien laisser le couvercle fermé pendant la cuisson pour ne pas laisser la chaleur s’échapper !

Retirez ensuite la casserole du feu et laissez reposer pendant une dizaine de minutes, toujours avec le couvercle.

Pendant ce temps, préparez la préparation vinaigrée. Dans un bol, mélangez le sel avec le vinaigre et le sucre. Afin que le sucre se dissolve totalement, chauffez le mélange au micro-onde quelques minutes.

Transvasez le riz dans un saladier, puis à l’aide d’une cuillère en bois, y intégrer le mélange précédent, mais DELICATEMENT pour ne pas écraser les grains.

Laissez le riz tiédir (mais recouvrez le d’un linge humide pour ne pas l’assécher).

 

Pendant ce temps, préparez votre petite table avec vos outils de travail !

12231605_10204119118732920_199519463_n

Mettez un peu d’eau froide dans une assiette, et placez votre natte de bambou devant vous.

12226894_10204119118772921_385839864_n

Coupez des petites lanières d’avocat, de concombre, de saumon, de thon…enfin tout ce que vous voulez !

12231136_10204119118692919_52925975_n

C’est parti pour l’assemblage ! Pour cela je vous ai fait une petite vidéo accélérée !!

(je m’excuse pour la qualité, c’est ma première…)

Trempez délicatement la feuille d’algue dans l’assiette contenant de l’eau, puis étalez la sur votre natte en bambou.

Avez vos mains (oui ça colle un peu, VOIRE BEAUCOUP, mais c’est plus pratique !!) prélevez un peu de riz et étalez le au maximum sur l’algue, en laissant environ 2cm d’algue en haut. Vous pouvez saupoudrez un peu de sésame dessus.

Placez vos lanières préalablement préparées à environ 1cm du bord le plus près de vous. (il faut qu’elles prennent toute la largeur, sinon vous aurez beaucoup de chutes).

Il ne reste plus qu’à rouler !

Prenez le coté de la natte (celui qui est le plus près de vous), et enroulez le tout autour de vos lanières de poisson/légume. Faites ensuite glisser la natte en bambou, tout en serrant bien pour que le « boudin » roule aussi.

Et voilà ! Il ne vous reste plus qu’à enlever les deux extrémités (c’est pas joli mais c’est bon quand même alors ne les jetez pas hein !!)

Tronçonnez enfin votre « boudin » avec un couteau sans dents, sans appuyer !

 

Il ne vous reste plus qu’à servir avec de la sauce soja sucrée ou salée suivant vos gouts, et pourquoi pas avec une petite salade de choux blanc sucrée !

12233077_10204119119012927_84971659_n

 

Vous pouvez varier les ingrédients à l’infini, faire des makis sucrés (avec de la mangue ou de la poire par exemple, et en mettant de la noix de coco râpée dans le riz). Vous pouvez aussi étaler du fromage frais sur le riz avant de rouler vos makis ! De toutes façons, c’est toujours bon !!

 

12233007_10204119118812922_1593354838_n

53-Le riz cantonais

Du riz cantonais, vous en avez tous déjà mangé avec des rouleaux de printemps, nems ou raviolis chinois !

PicsArt_1407309182203

Mais l’avez vous déjà fait ?!

Aujourd’hui je vais vous apprendre à faire un riz cantonais que je vous garantie moins gras (il est souvent frit chez les traiteurs asiatiques), très économique, et …. délicieux !!

 PicsArt_1407309323699

Pour 4 personnes, il vous faut :

2 verres de riz long

un demi oignon

1 poignée de petits pois frais ou surgelés

2 œufs

125 g de dés de jambon

Sauce soja

Sel, poivre, huile de tournesol

 

Tout d’abord, nous allons réaliser une petite omelette : dans un bol, battez les œufs avec du sel et du poivre.

PicsArt_1407308773346

Dans une sauteuse, faites chauffer un filet d’huile, puis une fois bien chaude, ajoutez y les œufs sans cesser de remuer.

PicsArt_1407308837656

Une fois qu’ils vous semblent cuits mais encore un peu baveux, retirez-les du feu et remettez-les dans leur bol.

 

Dans la même sauteuse que précédemment (pas la peine de la laver, ça donnera du gout !), remettez de l’huile puis saisissez-y l’oignon coupé en petits morceaux.

Ajoutez ensuite le riz encore cru, et saisissez le quelques minutes à feu vif. Baissez ensuite le feu et ajoutez un verre d’eau. (Des que toute l’eau est absorbée, il faut en remettre jusqu’à ce que le riz soit cuit).

Ajoutez y également les petits pois et les dés de jambon.

PicsArt_1407308916350

Une fois que le riz est cuit, ajoutez l’omelette en petits morceaux.

Mélangez bien pour que ça n’accroche pas !

 

PicsArt_1407308972299

Assaisonnez avec le sel et le poivre, laissez coulez un petit filet d’huile, puis ajoutez de la sauce soja (environ 3 ou 4 cuillères à soupe, selon vos goûts..)

PicsArt_1407309009562

 

Et voilà !! Alors, c’était compliqué ?!

PicsArt_1407309262052

 Si vous voulez accompagner ce riz, je vous conseille ma recette des rouleaux de printemps juste ICI 😉

Pour varier un peu, vous pouvez aussi ajouter des carottes coupées en tout petits cubes (on en trouve parfois..)

用餐愉快 (Bon appétit…) et n’oubliez pas vos baguettes !!

PicsArt_1407309396474

34- Les rouleaux de printemps

Que vous soyez plutôt repas frais et léger pour l’été, ou plateau-télé devant la coupe du monde, j’ai une petite recette à vous donner !

Ils sont beaux, sains, bons, et idéals en toute saison : voici les rouleaux de printemps !!

10481629_10201527343060148_3967747570442164504_n

Sortez vos baguettes les amis, je vais vous expliquer comment les préparer !

10376312_10201527343460158_7118421600086570006_n (1)

 

Pour 8 rouleaux, il vous faut :

8 feuilles de riz (on en trouve dans le rayon « cuisine du monde  » des supermarchés)

des nouilles chinoises (également dans le même coin du magasin)

2 petites boites de germes de soja

2 carottes

une salade

150 g de crevettes roses

quelque feuilles de menthe

Facultatif : quelques cacahuètes non salées

Pour l’accompagnement : de la sauce soja, ou de la sauce aigre-douce

 

Tout d’abord, faites cuire vos nouilles chinoises comme indiqué sur le paquet, puis égouttez les et laissez les refroidir.

10487522_10201517067203258_8776920713822717835_n

Pendant ce temps, taillez les carottes en fins bâtonnets, la salade et la menthe en petits morceaux, et coupez les crevettes en 2 dans le sens de la longueur.

 

Dans une casserole, faites chauffer de l’eau (il faut qu’elle soit tiède, car si elle est trop chaude vous allez vous brûler les doigts, je parle en connaissance de cause..)

Trempez y une feuille de riz : elle doit ramollir, mais sans se déchirer, ni se coller sur elle même !

Etalez là ensuite sur votre plan de travail.

Déposez au centre 2 crevettes, puis recouvrez des autres ingrédients.

10455920_10201517066443239_564202455138120118_n

10350351_10201527342860143_4849825698037333157_n
10494800_10201517069083305_7406680311649447574_n

 

Reste maintenant le pliage !

Commencez par ramener le bord qui est vers vous, de l’autre coté, puis faites de même avec les bords droits et gauches.

10341425_10201517068243284_881372789494135780_n10290606_10201527341820117_9076390349315165689_n

En serrant bien, roulez ensuite votre rouleau, et déposez le dans une assiette. et voilà, rien de plus compliqué !!

10481629_10201527343060148_3967747570442164504_n

 

Procédez de même avec les autres (plus ça ira, plus ils seront beaux car vous aurez pris le coup de main !!), et mettez les au frais avant d’y goûter !

10380895_10201527342460133_5152089289589609180_n (1)

 

Comme dans les restaurants asiatiques, vous pouvez en servir 2 par personne, accompagnés de riz cantonnais, et de sauce soja ou aigre douce…. HUUUUMMM !

10516863_10201527342100124_6722017585000334415_n
10435126_10201517067643269_4356516393453832432_n