65-La tarte au citron meringuée

Bonjour à tous !

Aujourd’hui je vous propose ma recette d’un grand classique de la pâtisserie : la tarte au citron meringuée !

img_2706
Ce dessert frais et acidulé est un intemporel qui plait beaucoup ! J’ai décidé de revisiter un peu la recette originale en faisant la même pâte que ma tarte aux fruits frais, ainsi qu’en choisissant une déco plus moderne !


Pour la réaliser, vous aurez besoin de :

Pour la pâte :
70g de flocons d’avoine
80g de spéculos
100g de beurre salé

Pour la crème au citron :
4 citrons
100g de beurre salé
100g de sucre
2 œufs
2 feuilles de gélatine alimentaire
1 bonne cuillère à soupe de maïzena

Pour la meringue :
2 blancs d’œufs
70g de sucre en poudre

Commençons par réaliser la crème au citron (c’est le plus long ).
Dans un petit récipient, récoltez le zeste de 2 citrons (attention à ne pas prendre le ziste, c’est à dire la partie blanche sous le zeste, et qui donnera de l’amertume!)
Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide.
Dans une casserole, pressez le jus des 4 citrons, puis portez à ébullition.
Pendant ce temps, mélangez dans un saladier le sucre et les œufs jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez alors la maïzena et le zeste des citrons.
Déposez un chinois sur le saladier pour y verser le jus de citron, sans récolter la pulpe et les pépins. Mélangez bien !
Remettez le tout dans la casserole et a feu doux pour que le mélange épaississe.
Retirez alors la casserole du feu puis ajoutez le beurre, et enfin la gélatine, toujours en mélangeant bien.
Versez votre crème dans la poche à douille puis réservez au frais plusieurs heures.

 

Pendant de temps préparez la pâte !img_2703

Dans un saladier, écrasez les spéculos avec les flocons d’avoine. Ajoutez le beurre fondu et mélangez bien, puis tassez bien le tout dans un plat à tarte. Laissez refroidir.

Une fois le tout refroidi, vous pouvez pocher !

img_2702
Avec votre poche à douille, déposez la crème au citron joliment.

img_2701

Préparez ensuite la meringue :
Dans un saladier, battez les blancs d’œuf jusqu’à ce qu’ils montent en neige puis ajoutez le sucre et battez encore.
Déposez la meringue dans une poche à douille puis décorez la tarte.
Il ne vous reste plus qu’à dorer la meringue avec un chalumeau ! (Ou en passant la tarte 2min sous le grill du four)

img_2714

Et voilà ! C’est un peu long mais si vous suivez bien les étapes ça devrait se faire sans encombre !

Et vous allez faire sensation !

img_2700

64- La tarte aux fruits frais (sans cuisson!)

Ça y est, les vacances prennent fin, l’été vient de passer sans qu’on ne s’en aperçoive…. mais les fruits colorés et sucrés sont toujours présents sur les étales pour nous remonter le moral et fournir les vitamines dont nous aurons besoin pour travailler, alors profitons-en !

Cette tarte aux fruits frais, légère et sans cuisson était donc nécessaire pour repartir de bon pied !

IMG_2004

Elle est constituée d’un biscuit spéculoos/flocons d’avoine/beurre, d’une crème pâtissière et de fruits frais de votre choix.

Pour réaliser cette tarte, il vous faut :

Pour le biscuit :

-100g de spéculoos

-50g de flocons d’avoine

-110g de beurre salé

Pour la crème pâtissière

-25 cL de lait

-15g de farine

-80g de sucre

-de l’arôme vanille

-2 oeufs

et enfin……des FRUITS de votre choix !

IMG_2005

Commençons par le biscuit ! Dans un saladier, émiettez les spéculoos puis mélangez les avec les flocons d’avoine.

IMG_1997Faites fondre le beurre au micro-onde puis ajoutez le au mélange précédent.

Positionnez un cercle à pâtisserie sur du papier sulfurisé puis étalez-y à la main votre biscuit, en tassant bien.

IMG_1998 IMG_1999Laissez alors refroidir au réfrigérateur le temps de préparer la suite !

Pour la crème pâtissière, faites bouillir le lait avec la vanille. Pendant ce temps, battez dans un saladier les œufs, le sucre et la farine. Ajoutez alors ce mélange au lait chaud en mélangeant bien pendant 5 min, toujours casserole sur le feu. Vous allez voir, ça épaissit assez vite !!

Étalez alors la crème sur le biscuit, puis remettez le plat au frais. Pendant ce temps, coupez les fruits joliment.

IMG_2001

Vous pouvez alors disposez les fruits sur la tarte !

IMG_2002

Conservez bien la tarte au frais avant de la déguster ! Vous allez voir, elle se mange sans faim !!

IMG_2003

57-Le grillé aux pommes

Vous sentez cette bonne odeur de four? Celle qui hume votre maison dés lors qu’une pâte feuilletée dore au four ? Vous voyez de quelle bonne odeur je parle ? Huuum celle du beurre !

12212204_10204116427625644_1602027899_n

Et bien dans cette recette vous allez être gâté(e)s car qui dit grillé aux pommes, dit pâte feuilletée et donc beurre !

(bon il y a des fruits quand même !)

12231144_10204116428585668_204003721_n

Mais le plus génial, c’est que cette recette n’est pas compliquée !

 

Les ingrédients qu’il vous faut :

-2 pâtes feuilletées

-5 pommes

-3c à s de sucre roux

-2 sachets de sucre vanillé

-un jaune d’oeuf

-de la gelée de coings

 

Allez, allons y !

Commencez par réaliser une une potée de pomme en faisant cuire à feu doux dans une casserole : des pommes épluchées, le sucre roux et un sachet de sucre vanillé.

12200977_10204116428545667_1801320452_n

Laissez mijoter la compote environ 30 min (c’est meilleur s’il reste des petits morceaux !), puis laissez la refroidir totalement.

12211982_10204116428225659_180301429_n

Pendant ce temps là, occupons nous de la pâte feuilletée !

Si comme pour moi, votre pâte feuilletée n’est pas industrielle, étalez là au rouleau (elle doit faire quelques cm d’épaisseur) en formant un grand rectangle,12233127_10204116428505666_1653563328_n puis coupez le en deux afin d’obtenir 2 rectangles (vive la géométrie !).

12242257_10204116428465665_1094237216_n

Mettez un des morceaux dans un plat allant au four recouvert de papier sulfurisé.

12233116_10204116428305661_2038632022_n

Si vous avez pris l’option facile, posez un cercle de pâte dans un plat allant au four comme précédemment. Laissez l’autre pâte au frais.

Etalez la compote sur votre pâte en laissant environ 1,5 cm tout autour (cela nous permettra de coller les pâtes entre elles!)

12233244_10204116427945652_1687013879_n

A l’aide d’un rouleau à losanges si vous en avez un, laminez la 2nde pâte en appuyant bien fort.

12226770_10204116427745647_1022708946_n

Si vous n’en avez pas, c’est plus fastidieux mais pas impossible ! 😉 réalisez des entailles au couteau sur la pâte les unes à coté des autres, en les intercalant à chaque fois.

Le moment délicat arrive….. il faut que TRÈS DÉLICATEMENT vous tiriez la pâte pour former les losanges sur la pâte.

Posez ensuite celle-ci sur la compote, puis soudez les bords des deux pâtes en les humidifiant légèrement avec de l’eau.

12231634_10204116427665645_2137491678_n

A l’aide d’un pinceau recouvrez votre dessert d’un mélange jaune d’œuf + eau, puis enfournez le tout dans à 200°C pendant 30min environ.

A sa sortie du four, recouvrez le grillé aux pommes de gelée de coing pour le faire briller !

12231230_10204116427825649_1743914600_n

Vous pouvez être fier(e)s de vous, et n’avez rien à envier à votre boulanger !!

56-La crème caramel

Pour changer un peu des recettes élaborées telles que le Jardin Secret ou le Gravity-Cake par exemple, je vous propose une recette on ne peut plus simple : les crèmes caramel !

11652045_10203429258326841_916948711_n

Vous allez voir, c’est pas plus compliqué que quand vous les achetez toutes prêtes dans votre supermarché !

11651360_10203429259686875_179805892_n

Mais comme dit le dicton : « les meilleures choses sont les plus simples » ! N’est-ce pas ?!

11324159_10203429258446844_639857488_n

 

Pour une douzaine de petits ramequins vous avez besoin de :

 

1 L de lait (entier c’est meilleur !)

3 œufs entiers + 3 jaunes

180 g de sucre

1 gousse de vanille ou une cuillère à soupe de vanille liquide

du caramel liquide

 

11647369_10203429259166862_1832924651_n

 

Allez, GO !

 

Dans un premier temps, préchauffez le four à 180°C.

Faites chauffer le lait avec la vanille (à feux assez doux pour pas que le lait accroche) jusqu’à ébullition.

Pendant ce temps, dans un saladier (avec bec si vous avez, ça vous évitera d’en mettre partout quand vous remplirez les ramequins !), fouettez les œufs et les jaunes ainsi que le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse.

 

11119166_10203429260006883_1894463831_n

Versez ensuite le lait bouillant dans ce saladier et mélangez bien.

 

11651268_10203429260286890_127834382_n

 

Versez du caramel liquide dans le fond des ramequins.

11647143_10203429260046884_1170399753_n

 

Remplissez-les ensuite avec la crème.

11650567_10203429259046859_308801098_n 11647380_10203429258806853_952277959_n

 

Les crèmes doivent cuire au bain-marie. Pour ce faire, remplissez un grand plat d’un peu d’eau et déposez y les ramequins (l’eau doit leur arriver à mi-hauteur).

Enfournez pour environ 45 min, puis vérifier la cuisson avec une pointe de couteau (qui doit ressortir sèche).

11651143_10203429259886880_1155625788_n

11653350_10203429258726851_1775449195_n

 

Laissez les crèmes refroidir à température ambiante

11647369_10203429259166862_1832924651_n

puis placez-les au frigo pendant au moins 1h.

 

11647199_10203429258006833_1944614613_n

 

Avec des petites langues de chat comme je l’ai fait, des florentins, financiers ou même des croquants aux amandes, c’est divin ! (cliquez sur les mots écrits en rose, ces petites recettes sont sur mon site ! 😉 )

11647320_10203429258566847_2021672176_n

 Pour plus de convivialité, vous pouvez bien sur en réaliser un grand, mais il faudra alors augmenter le temps de cuisson !

51- Le browkie

Houlààààà ! Avant de commencer ma recette je dois m’excuser pour ces deux longues semaines sans cuisine !! 🙁

Mais j’ai mes raisons : en camping-car, pas vraiment facile d’innover et de faire des recettes très élaborées !!

Cependant, ne vous inquiétez pas, je n’ai pas chaumé !! J’ai dans ma petite tête une multitude de recettes à réaliser puis à vous faire partager !!

10356227_10201625350030261_6446497958109108578_n

Commençons aujourd’hui par un gâteau aussi original que gourmand !

Vous ne savez pas choisir entre un brownie et des cookies ?! Alors mélangez les deux !!

Nous allons aujourd’hui réaliser un Browkie !

10595714_10201695658707934_102134785_n

A la fois fondant et croquant ; ce gâteau (certes pas vraiment léger) ravira les papilles de petits et grands !

 

Les ingrédients :

Pour le brownie :

140 g de chocolat patissier

120 g de cassonade

80 g de beurre (salé c’est meilleur)

60 g de farine

1 cuillère à café de levure chimique

2 œufs

Pour le cookie :

150 g de farine

80 g de cassonade

70 g de beurre mou

1 œuf

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café de levure chimique

70 g de chocolat cassé en petits morceaux (ou tout simplement des pépites)

 

Ensuite, rien de compliqué !!

Les deux parties sont superposées, donc cuisent en même temps sans se mélanger !

10589510_10201695663948065_1528427116_n

Pour cela, il faut commencer par réaliser le brownie ! Vous allez voir, il n’y a pas de quoi se casser la tête !

Faites fondre le chocolat et le beurre au micro-onde.

10589908_10201695664228072_732804071_n

Dans un saladier, mélangez les œufs avec le sucre, puis ajoutez le chocolat fondu.

10596259_10201695664508079_162039063_n

Mélangez bien puis incorporez ensuite le mélange farine/levure.

Beurrez bien un moule carré ou rectangulaire, puis versez y cette préparation.

10585686_10201695664748085_52950226_n

10588775_10201695658867938_1491897325_n

 

 

Préchauffez le four à 180°C.

 

Préparons le cookie !

Dans un saladier, mélangez le beurre mou avec les sucres. Vous devez obtenir comme une pommade.

10569120_10201695659667958_963296091_n

Ajoutez ensuite l’œuf puis la farine, et la levure.

Mélangez la pâte avec les doigts, puis incorporez y le chocolat en pépites.

10592233_10201695661708009_1794706134_n

Étalez ensuite cette pâte avec vos mains dans le plat, sur le brownie !

10596156_10201695660787986_1404649696_n10588945_10201695659867963_1287151199_n

Il ne vous reste plus qu’à enfourner pendant 30 minutes!

10543745_10201695658547930_177108129_n10543122_10201695653947815_1526956723_n

Rien de tel pour le goûter, c’est ultra gourmand !!

10576376_10201695659187946_1725868264_n

10588988_10201695659547955_1580202857_n

Pour réaliser des variantes, vous pouvez ajouter des noix ou noix de pécan dans le brownie, ou des Smarties dans le cookie !

 10491977_10201615473183346_9079536968194832248_n

49- La choconnaille

Quand les cochons croisent le chocolat, on n’obtient pas une « cochonnaille« , mais une « choconnaille« …

10520787_10201610002646586_653281989_n

Oui je sais, je sais, je n’ai pas posté de recette depuis déjà un certain temps…..mais je vais me faire pardonner parce que l’entremet d’aujourd’hui va vous étonner !!

Tout comme pour le gravity cake, j’avais repéré visuellement la « mare aux cochons » sur le net !

10559291_10201610004126623_301608405_n

Vous voyez, les petits cochons qui se baignent dans leur boue-chocolatée?!

10544964_10201610003966619_1874184058_n

Et bien j’avais envie d’essayer !! Mais par cette chaleur, rien que la vue du chocolat de l’extérieur à l’intérieur du gâteau m’a donnée envie de sauter dans la mare avec eux…

10536660_10201610003086597_835733866_n

Du coup, j’ai innové !! Ne vous fiez pas aux apparences, sous ses airs de « gateau lourd », le mien est léger et pas trop sucré !
En effet, sous sa ganache au chocolat, j’ai réalisé une mousse de framboise entre deux couches de biscuit léger !

Allez, venez vous faire plaisir et vous amuser !!

 

Commençons par les ingrédients:

Pour les biscuits :

4 œufs

120 g de sucre en poudre

90 g de farine

3 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Du sirop de framboise dilué dans un verre d’eau

Pour la mousse de framboises :

550 g de framboises (fraîches ou surgelées, mais décongelées)

400 g de crème entière liquide (ou de la chantilly du commerce pour plus de rapidité!)

90 g de sucre glace

100 g de sucre en poudre

7 feuilles de gélatine

un demi verre d’eau

Quelques gouttes de jus de citron

Pour la déco :

300 g de crème entière liquide

300 g de chocolat pâtissier

De la pâte d’amande rose

Du ruban rose

Des barres chocolatées (2×20 barres)

Quelques framboises

10544954_10201610002766589_905226969_n

 

Nous allons commencer par nous occuper des biscuits car ils doivent ensuite refroidir !

Dans un saladier, battez les jaunes d’œufs avec 50 g de sucre, puis incorporez la farine.

10545117_10201609970565784_790115157_n

Dans un autre récipient, montez les blancs en neige au batteur, puis une fois qu’ils commencent à être fermes, ajoutez les 70 g de sucre restant.

10566462_10201609970445781_87212938_n

Mélangez délicatement ensemble les deux préparations ( à la maryse pour ne pas faire retomber les blancs)

Beurrez un moule rond allant au four (attention ! Il doit faire exactement le même diamètre que le moule à charnière ou cercle à pâtisserie que vous utiliserez pour monter l’entremet !)

Déposez y la moitié de la pâte de manière égale, puis enfournez à 180°C pendant 12 minutes.

Pendant ce temps, incorporez le cacao en poudre à la pâte qui reste.

Une fois le premier biscuit cuit (il reste bien moelleux), utilisez le même moule, et procédez de même pour cuire le second (au cacao).

Laissez ensuite refroidir les biscuits sur une grille.

 

Passons maintenant à la mousse !

Mixez les framboises, puis passez les au chinois au dessus d’une casserole, en écrasant bien pour n’enlever que les petits pépins.

10543759_10201609970325778_1674710216_n

Jetez ensuite les pépins, puis faites chauffer à feu doux la purée de framboise avec le sucre en poudre, un demi verre d’eau et quelques gouttes de jus de citron.

A la première ébullition, retirez la casserole du feu, et incorporez y les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans un bol d’eau froide.

Vous devez obtenir une sorte de coulis de framboise bien lisse et homogène.

10565976_10201609970285777_1070036272_n
Laissez le refroidir totalement (mais il doit rester liquide).

 

Une fois ce coulis de framboises refroidi, faites la chantilly !

A l’aide d’un batteur bien froid, faites monter la crème (bien froide également) puis ajoutez le sucre glace.

Mélangez alors ces deux préparations délicatement (toujours avec la fameuse maryse !) jusqu’à obtenir un beau mélange homogène rose clair.

10567416_10201609969925768_1752055059_n

(Pour ne pas vous casser la tête, c’est là que vous pouvez utiliser la chantilly du commerce !)

 

Tout de suite après, passez au montage du gâteau ! (pour ne pas que la mousse ne prenne dans son saladier..)

Dans un moule à charnières, ou cercle à pâtisserie, déposez le disque de biscuit au cacao.

Recouvrez ensuite de la mousse de framboises, puis déposez y quelques framboises entières (c’est joli à la découpe), puis mettez le tout au frais immédiatement pendant au moins une heure (que la mousse puisse enfin figer).

10264379_10201609969725763_1625108895_n

10567326_10201609969565759_1166703777_n

Pendant ce temps, faites chauffer le sirop de framboise dilué dans de l’eau (pour les quantités, c’est à vous de voir selon que vous aimiez un gâteau sucré, ou moins..)

à feu doux pendant 5 minutes, puis à l’aide d’un pinceau, imbibez votre second biscuit.

 

Ce sirop d’imbibage ne vous prendra pas une heure, alors vous pouvez passer aux cochons !!

Le principe est simple : éclatez vous comme si vous faisiez de la pâte à modeler !!

Il n’y a pas de règle, c’est à vous de faire parler votre imagination…

 

Quelques techniques quand même : que ça soit pour la « raie des fesses », les nombrils, les groins ou les yeux, je n’ai utilisé qu’un cure-dents ! Il suffit d’appuyer légèrement, de faire des trous..

 

Pour le cochon qui « fait la planche », il suffit de faire séparément la tête, le corps, et les membres.

10559245_10201609970205775_1820494829_n

Pour ceux qui se prélassent sur le bord, pas la peine de faire de jambe !10476027_10201609970165774_1518603836_n

Pour leurs « derrières » qui sortent de l’eau, il suffit de faire une boule, puis la raie. La queue en tire bouchon se fait en formant un mini boudin que vous enroulerez sur lui même !10565799_10201609970045771_5306366_n

…..et comme je suis un peu sadique, un petit cochon se noie et demande de l’aide : j’ai fait un bras qui porte un drapeau.

10555108_10201610003806615_1485146476_n

 

Retournons aux choses sérieuses !!

En sortant votre gâteau, vérifiez bien que la mousse de framboise est figée, en appuyant légèrement dessus !

Recouvrez la alors du second disque de biscuit (celui qui est imbibé, imbibage côté mousse).

10508435_10201609969485757_2063854393_n (1)
Ma génoise était un peu petite…

Remettez le gâteau au frais le temps de faire la ganache.

 

Pour cela, faites chauffer la crème et le chocolat dans une casserole, tout en mélangeant bien, jusqu’à obtenir un chocolat onctueux et bien lisse.

Laissez refroidir totalement la ganache.

10519777_10201609969525758_508651898_n

Pendant ce temps, préparez les barres de chocolat tout en les laissant accrochées par deux. (attention, le chocolat fond assez vite, alors n’hésitez pas à les mettre au frais!)

 

Une fois la ganache refroidie, retirez DÉLICATEMENT le gâteau du moule, et déposez le dans le plat de service.

Recouvrez la surface de votre entremet de ganache, ainsi que les bords.

Collez alors immédiatement les barres de chocolat tout autour du gâteau (si vous êtes deux, c’est plus facile, car elles ont tendant à tomber les unes après les autres !)

Entourez le tout de « ficelle à rôti » pour bien figer le tout. N’hésitez pas à souder les barres avec la ganache qu’il vous reste ! En refroidissant, ça fera comme du ciment !

 

Déposez ensuite vos petits cochons à la surface, puis remettez immédiatement le gâteau au frais pendant environ une heure.

10555122_10201610004486632_1245470081_n

Vous allez voir, tout tiendra bien, n’ayez crainte !!

Coupez alors la ficelle, et remplacez la par du ruban rose (en plus d’être joli, il tiendra quand même vos bâtonnets en chocolat !)

Remettez bien le gâteau au frais jusqu’au moment de servir !

 

10564602_10201610003686612_717260950_n

Vous allez voir l’étonnement que vous allez susciter quant à la déco, et la surprise de voir la mousse de framboise quand vous allez découper..

10540395_10201610002606585_1178255611_n

N’hésitez pas de m’envoyer des photos de vos réalisations !! 🙂

10566230_10201610004406630_1230034045_n

10563520_10201610002886592_376734282_n

48- En apesanteur…

Cela faisait longtemps que le « gravity cake », ce gâteau assez spectaculaire, me faisait de l’œil sur les réseaux sociaux !

image

J’avais moi aussi envie de voir de quoi j’étais capable en matière de décor de gâteau !

DSC04712a

Alors ni une, ni deux, j’ai appelé ma meilleure amie pour me faire des photos (et la conversation, car il faut être patient..) de la confection de la pièce, et j’ai réussi à faire mon premier gravity cake !!

« Gravity », c’est par rapport à la déco, mais j’ai voulu réaliser l’intérieur du gâteau à ma façon.

Pour un résultat léger et moelleux, j’ai fait deux sponge cake, séparés et recouverts par une ganache au chocolat.

J’entends déjà ces questions dans vos têtes : « mais comment ça tient ? », « les bonbons tombent tout seuls? »….alors je vais vous donner les réponses !!

Suivez moi, vous allez comprendre 😉

 

DSC04723a

 

 

Commençons par les ingrédients :

Pour un sponge cake il vous faut : (il faut faire les deux sponge cake l’un après l’autre, donc il vous faut 2 fois ces ingrédients !)

70 g de farine

90 g de sucre en poudre

4 œufs

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café de levure

Pour le deuxième sponge cake, il faudra ajouter 15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

400 mL de crème entière liquide

400 g de chocolat

Pour le sirop d’imbibage :

100 g d’eau

50 g de sucre

15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la déco :

Des bonbons (on évitera de faire trop de pub, alors vous pouvez prendre des colorés aux fruits comme moi, au chocolat, au cacahuètes…)DSC04571a

3 Boites de bâtonnets au chocolat (des F……, ou « Doigts » si on traduit en français !!)

DSC04637a

Un pic à brochette (là est le secret !!)

Du coton

 

 

Commencez par réaliser les 2 sponge cake car ils doivent être totalement froids pour réaliser la déco ensuite !

Pour cela, séparez les blancs d’œuf des jaunes.

Battez les blancs en neige, puis quand ils commencent à monter et devenir fermes, ajoutez les sucres (toujours en battant) pour serrer les blancs.

Une fois que vos blancs tiennent bien, ajoutez les jaunes ( en battant toujours!!), puis arrêtez le batteur.

Sortez votre maryse, puis incorporez délicatement la farine et la levure à la pâte ( en soulevant la pâte).

Huilez un moule rond allant au four, et versez y votre préparation. (la pâte doit être assez consistante!)

Enfournez à 200°C pendant 28 minutes, puis laissez le refroidir totalement sur une grille.

 

Le premier biscuit est terminé !

Procédez de même pour faire le deuxième, mais remplacez 15 g de sucre par les 15 g de cacao. (utilisez le même moule que le précédent ! Ça aura son importance pour le montage !)

DSC04617a

Pendant la cuisson du second gâteaux, occupons nous de la ganache !

Dans une casserole, versez la crème, et cassez le chocolat.

Faites chauffer le tout à feu doux en mélangeant bien, jusqu’à obtenir un résultat lisse et homogène.

DSC04579a

Placez la ganache dans un endroit frais pour la faire refroidir.

 

C’est maintenant au tour du sirop d’imbibage ! (pour éviter que le gâteau soit un « étouffe chrétien »!)

Dans une petite casserole, versez l’eau, le sucre, et le cacao, puis faites chauffer le tout en mélangeant, pendant 5-10 minutes. Vous devez obtenir un liquide lisse et homogène.

DSC04545a

Laissez le ensuite refroidir.

 

A l’aide d’un pinceau, imbibez vos deux biscuits jusqu’à épuisement du sirop !

DSC04554a

DSC04546b

 

 

Place maintenant au moment tant attendu…..le montage !!

Armez vous de patience, c’est un peu long !

DSC04731a

Mélangez bien votre ganache avant de l’utiliser pour la détendre, puis séparez la dans 2 récipients. (Un vous servira pour recouvrir le gâteau, l’autre pour coller les bonbons.)

Commencez par placer la génoise au chocolat dans un plat (celui qui vous servira pour la présentation afin d’éviter de trop manipuler le gâteau !), puis recouvrez la de ganache.

DSC04582a

 

 

Posez y ensuite le second biscuit, puis de même, recouvrez le entièrement de ganache (versez dessus directement afin que ça coule bien sur les contours : vous n’aurez ainsi plus qu’à lissez!)

DSC04598a

 

DSC04583a

A l’aide d’une spatule, lissez bien la surface.

DSC04588a

DSC04624a

 

 

Collez ensuite les bâtonnets en chocolat autour de votre gâteau (ils vont tenir grâce à la ganache), mais laissez environ 1/6 ème du tour vide.

DSC04627a

DSC04630a

 

 

Plantez le pic à brochette un peu en biais où vous voulez sur le gâteau.

Il sera votre point de départ pour coller les bonbons en direction de l’ouverture !

DSC04654a

 

 

Comme la ganache n’est pas encore totalement figée, collez un par un les bonbons sur le gâteau (en partant donc du pic jusqu’à l’ouverture, puis sur le bord sans bâtonnet au chocolat, et descendez.)

DSC04661a

DSC04672a

DSC04686a

 

Arrive le moment technique !!

Il faut y aller petit à petit, sans trembler ni transpirer !

A l’aide d’une petite cuillère, enduisez le bas du bâtonnet de ganache, puis collez y les bonbons.

DSC04688a

 

 

Afin que cela fasse une « base », formez une sorte de petite pyramide pour que les bonbons du bas puissent ensuite soutenir ceux du haut!!

DSC04695a

 

 

En alternant les couleurs, montez ensuite petit à petit le long du pic, toujours en l’enduisant de ganache, en trempant légèrement les bonbons dans de la ganache, puis en les collant.

DSC04702a copie

 

 

S’il ne fait pas trop chaud, vous ne devriez pas avoir de problème !

DSC04727a

 

Une fois que vous êtes presque en haut, arrêtez vous, et remplissez votre paquet de bonbons (vide) de coton pour lui donner un effet « plein », et accrochez le en haut du pic.

DSC04718a

 

 

Rajoutez des bonbons si jamais l’effet « le sachet se vide tout seul » n’est pas parfait 😉

N’hésitez pas aussi à déposer des bonbons sur les autres pour faire comme s’ils étaient tombés !

DSC04567a

 

Et voilà, toute bonne chose a une fin…

Admirez votre œuvre d’art, soyez fier(e) de vous, puis mettez la dans un endroit frais jusqu’au moment de servir.

DSC04727a

Ne vous inquiétez pas, normalement il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise du genre « tout s’est cassé la figure »!! Mon gravity cake a même résisté à un peu de route 😉

 DSC04741a

 

 

 Merci à EG Photographies ♥

 DSC04715a

10351838_10202693997985792_7247464546916240120_n
Une autre version !

 

42- L’Eléo’gateau de fête

6 juillet : anniversaire de ma maman-gourmande !

J’ai la pression car sachant que j’adore cuisiner, elle attend de moi un dessert à la hauteur ! 

Qu’est ce que je vais pouvoir lui faire ?!

Elle est fan de la nougatine, elle aime les crèmes, elle adore les choux….

Alors comme JE suis une crème, j’ai passé 5 heures aux fourneaux pour lui confectionner une pièce comme les grands chefs : choux recouverts d’un craquelin, et garnis de crème pâtissière à la vanille ou au chocolat ; et montés sur deux disques de nougatine ! Autant vous dire que je me suis donné du mal, mais ça valait le coup : tout le monde a adoré !!

10419867_10201557940225058_38718435_n

Alors si vous aussi vous voulez faire de l’effet à vos convives, suivez moi ! Je vais vous détailler la recette étape par étape !

 

Commençons par les ingrédients :

Pour la nougatine :

120 g d’amandes éfilées

300 g de sucre en poudre

1 cuillère à soupe de jus de citron (pour éviter que le sucre ne cristallise)

Pour la pâte à choux :

100 g d’eau

100 g de lait

110 g de farine

90 g de beurre doux

200 g d’œufs

1 pincée de sel

Pour le craquelin :

80 g de beurre pommade (c’est à dire ramolli)

100 g de farine

100 g de cassonade

1 pincée de sel

Pour la crème pâtissière à la vanille :

80 g de Maïzena

60 cl de lait

2 jaunes d’œufs + 2 œufs entiers

120 g de sucre en poudre

200 g de crème liquide entière bien froide (ou de la chantilly du commerce, c’est plus pratique)

Pour la crème pâtissière au chocolat :

100 g de chocolat pâtissier

20 cL de lait

50 g de crème liquide entière

30 g de sucre en poudre

35 g de Maïzena

2 jaunes d’œuf

 

Dans un premier temps, nous allons nous occuper du craquelin !

Dans un saladier, écrasez le beurre pour qu’il ait la même texture qu’une pommade. Ajoutez ensuite la cassonade et la farine, et malaxez avec vos mains (c’est ça mettre la main à la pâte !!)

Formez une boule, et déposez la entre deux feuilles de papier sulfurisé. A l’aide d’un rouleau à pâtisserie, étaler finement la pâte (2 mm d’épaisseur environ)

Formez des cercles de pâte à l’aide d’un petit emporte-pièce (j’ai pris un coquetier), puis mettez ces disques au congélateur.

10524096_10201557946945226_1019803699_nVous les ressortirez quand on en aura besoin !

10524466_10201557946705220_474217760_n

Maintenant, la pâte à choux !!

10529434_10201557944145156_318080403_n

Dans une casserole, mettez le lait, l’eau, le beurre et la pincée de sel, et faites bouillir le tout.

Retirez ensuite la casserole du feu, ajoutez la farine tout en remuant bien ; la farine doit être totalement incorporée !

Remettez la casserole sur le feu, et remuez sans cesse (avec une cuillère en bois) afin de dessécher la pâte (elle doit se décoller des parois, et laisser une fine pellicule au fond).

10525091_10201557946505215_351653167_n

Transférez le contenu de la casserole dans un saladier, et mélangez bien pour que la pâte refroidisse : vous pouvez ensuite y incorporer les œufs battus petit à petit.

On fait ensuite le test de la pâte à choux, comme Christophe Michalak : tracez un sillon dans la pâte avec votre doigt : s’il se referme lentement, c’est que vous avez réussi votre pâte à choux !!

10517075_10201557946345211_1586561253_n

Pochons les choux maintenant !

Pour cela, mettez la pâte dans une poche à douille, et formez des petits choux (pas trop gros ! Je me suis faite avoir, je ne pensais pas qu’ils gonfleraient autant !!)

1062375_10201557945425188_1788090731_n

Sortez ensuite votre craquelin, et déposez délicatement un disque sur chaque chou (pas la peine d’appuyer, pendant la cuisson ils vont fondre et épouseront parfaitement vos choux!)

10501406_10201557944905175_493032860_n10524300_10201557944465164_996222914_n

Enfournez-les pendant 35 minutes à 185°C SANS OUVRIR LA PORTE DU FOUR !! Ils vont retomber sinon !!

A la fin de ce temps de cuisson, ils doivent être bien gonflés ! Regardez le dessous de vos choux : s’ils ne vous paraissent pas assez cuits, laissez les encore 5 minutes.

Laissez-les ensuite refroidir sur une grille (pas sur un plaque, sinon l’humidité va les ramollir..)

10522097_10201557943265134_346219443_n

10528182_10201557941025078_1676911203_n

 

Pendant que ces messieurs refroidissent, faites la crème pâtissière !

Pour cela, versez le lait dans une casserole, et grattez y la gousse de vanille.10524868_10201557944345161_1818881991_n Laissez ensuite le tout dans le lait, et faites le bouillir.

10514819_10201557943745146_86536537_n

Pendant ce temps, fouettez l’œuf et le jaune dans un saladier, puis incorporez y la Maïzena et le sucre.

Retirez la gousse de vanille du lait, et toujours sur le feu, ajoutez y le contenu du saladier sans cesser de remuer !

Remuez, remuez, remuez, jusqu’à ce que le mélange épaississe, puis versez la crème dans un saladier, filmez au contact, et laissez la refroidir totalement.

Une fois froide, mélangez la un peu pour la détendre.

10524868_10201557943545141_376271383_n

A coté, si vous avez choisi de faire vous même votre chantilly, fouettez la crème liquide bien froide jusqu’à ce qu’elle monde !

Mélangez ensuite délicatement (en soulevant la pâte avec une maryse), la chantilly avec votre crème pâtissière.

Mettez le tout dans une poche à douille.

 

Si comme moi vous n’avez pas assez de crème vanille, alors faites en au chocolat ! Pour cela, j’ai pris la recette de la crème pâtissière au chocolat juste ici. Il vous suffit juste de suivre la recette !

Vous pouvez maintenant garnir vos choux !! Pour cela, faites un petit trou sous votre chou, à l’aide de la pointe d’un couteau, puis garnissez le de crème. Vous devez le sentir gonfler sous vos doigts.

10529436_10201557938105005_1564342475_n

Les choux sont terminés !!

Libre à vous de les déguster comme ça !!

Mais si vous avez choisi de faite une pièce comme moi, alors continuons !!

 

Il faut donc faire de la nougatine !

10524439_10201557941225083_890700752_n

Ca n’est pas bien compliqué, c’est juste une épreuve de rapidité car celle-ci durci très vite !!

C’est pourquoi il faut tout préparer avant ! Découpez 4 feuilles de papier sulfurisé, et huilez les. Sortez également votre rouleau à pâtisserie !

 

Dans une petite poêle, versez les amandes, et faites les dorer à feu doux (attention, bougez les bien car ca peut aller vite !)

10514937_10201557942065104_161969114_n10525081_10201557941865099_323090098_n

Pendant ce temps, mettez le sucre et le jus de citron dans une casserole, et sans remuer, laissez caraméliser. Vous devez obtenir quelque chose de liquide et ambré, un peu comme du miel.

Une fois cette texture obtenue, versez les amandes dans la casserole, et mélangez bien !

1937879_10201557941665094_479165390_n

Une fois que le résultat vous convient, versez la moitié de la casserole sur la feuille de papier sulfurisé huilée, recouvrez immédiatement de la deuxième feuille, et étalez votre nougatine à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Là encore il faut aller très vite !!

10514768_10201557941465089_811881413_n

Une fois que vous avez obtenu une forme qui vous convient, enlevez le papier délicatement.

10525400_10201557941345086_192233830_n

Si vous voulez faire un deuxième disque, refaites chauffer quelques secondes la nougatine, et procédez de même.

10531161_10201557941545091_1245881880_n

 

Maintenant, le montage !!

Faites fondre un peu de sucre dans une casserole, et laissez le légèrement caraméliser. Il vous servira à coller vos choux !

Maintenant, à vous de laisser libre cours à votre imagination pour donner à votre pièce, la forme que vous souhaitez !!

10524173_10201557940705070_1057404124_n

10534357_10201557940945076_1454738183_n

10517027_10201557940505065_128306289_n

 

Certes c’est beaucoup de travail, de concentration et de temps..Mais vous verrez l’effet que vous ferez !!!

10517168_10201557939545041_1826684013_n

L’humidité est le pire ennemi de la nougatine ! Alors si vous faites votre pièce un peu à l’avance, mettez la dans un endroit froid mais sec !

Bon appétit !!

10518914_10201557938665019_1310338536_n

N’hésitez pas à m’envoyer une petit photo de vos création ! Je me ferai un plaisir à les regarder !!

10537746_10201557939105030_268318409_n

41- Le Napolitain

Pas la peine de vous expliquer ce qu’est un Napolitain, tout le monde sait de quoi je parle ! (non non, il ne s’agit pas ici des habitants de Naples)

Avec ses génoises à la vanille et au chocolat superposées, séparées par une ganache au chocolat, et son glaçage blanc décoré de vermicelles en chocolat, il est dééééééélicieux et très moelleux !!

J’ai donc voulu tenter, à ma façon….

 10531178_10201547482523622_1746534888_n

10519280_10201547482243615_237902758_n

Pour 2 napolitains (en fait, on en fait un gros sur une plaque, que l’on coupe ensuite en deux !), il vous faut :

Pour les biscuits :

1 yaourt nature (je l’ai utilisé ensuite comme « verre doseur » car ma balance m’a lâchée…c’est pratique!)

1 yaourt de lait

5 pots de sucre

7 pots de farine

3/4 de pot d’huile de tournesol

7 œufs

1 sachet de levure chimique

1 cuillère à soupe de vanille liquide

6 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

1 boite de lait concentré sucré

entre 10 et 15 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour le glaçage :

du sucre glace

quelques gouttes de lait

 

Ensuite, vous allez voir : ce gâteau n’est pas compliqué ! Il est juste un peu long..

Commencez par faire préchauffer votre four à 180 °C

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sucre et la levure, puis incorporez y les œufs entiers et fouettez bien.

Ajoutez l’huile et le lait : votre pâte doit être bien lisse et homogène !

10485185_10201547495043935_1436606805_n

Versez dans un autre saladier 1/3 de la pâte (allez les mathématiciens, c’est ici qu’il faut faire vos preuves !), puis ajoutez y le cacao en poudre et mélangez bien.

Si vous trouvez votre pâte un peu claire (et si vous êtes gourmands), vous pouvez rajouter du cacao en poudre! Là, c’est vous qui voyez !

10529646_10201547495283941_961745047_n

Dans le premier saladier, ajoutez la vanille à la pâte nature.

 

Beurrez ou huilez une grande plaque de cuisson, et versez y la moitié de la pâte à la vanille.

Répartissez bien la pâte sur la plaque, et lissez la surface.

10524890_10201547495203939_646916888_n

Vous pouvez désormais enfourner pendant 12 minutes. (Si vous voyez que c’est cuit avant, vous pouvez la sortir ! Il faut que ça reste bien moelleux..)

Démoulez ensuite votre génoise, puis laissez la refroidir .

10529530_10201547498124012_1549056144_n

Procédez de la même façon avec l’autre moitié de pâte à la vanille, puis celle au chocolat !

 

Pendant ce temps, vous pouvez préparer votre ganache !

Pour cela, rien de compliqué : il vous suffit de mélanger le lait concentré sucré avec le cacao en poudre, jusqu’à obtenir une pâte lissez, assez liquide mais ferme. (si c’est trop liquide, rajoutez du cacao).

 

Une fois que vos 3 génoises sont cuites, vous pouvez commencer le montage du gâteau !!

10524171_10201547499364043_1481332613_n

 

 

Déposez une première génoise nature sur une feuille de papier sulfurisé.

Recouvrez la de ganache au chocolat en une couche assez uniforme (pas grave si vous n’allez pas pile poil jusqu’au bord, car à la fin on égalisera en découpant le tour!)

10533704_10201547497644000_410306313_n

Déposez dessus la génoise au chocolat, puis idem, recouvrez la du reste de ganache.

10528003_10201547497804004_770429992_n

Déposez enfin la dernière génoise sur le dessus !

 

Déjà là, ça doit ressembler à quelque chose de pas mal 🙂

10508316_10201547497363993_608399589_n

Maintenant : le glaçage !!

Dans un saladier, versez du sucre glace (environ 300 g), puis ajoutez progressivement quelques gouttes de lait, tout en mélangeant jusqu’à ce que vous ayez une consistance parfaite ! (pas trop liquide : si c’est le cas rajoutez du sucre glace ; mais pas trop dure : sinon, remettez du lait !)

1082692_10201547496843980_147848158_n

 

Recouvrez en ensuite votre gâteau, puis parsemez ce glaçage de vermicelles en chocolat !

10479479_10201547496563973_1404291329_n

Voilà !! Il ne vous reste plus qu’à mettre le gâteau au frais ! (au moins 30 minutes, idéalement une nuit pour bien tout figer..)

10524926_10201547499604049_1571649229_n

Après ce petit passage au froid, utilisez un grand couteau pour couper les bords afin d’obtenir un tour net.

10520585_10201547499484046_1411697382_n

10510357_10201547499124037_1933386764_n
Huuuumm des chutes..histoire de « goûter »

Puis divisez votre gâteau en 2, ou en parts individuelles !

10524848_10201547482563623_2022127322_n

 

Il est maintenant prêt à être dégusté !!

10531034_10201547482443620_592890029_n
Le centre de mes génoises a gonflé à la cuisson…je me retrouve donc avec une navette spatiale !! (moins beau, mais bon quand même !)

 

J’avais choisi de faire 2 gâteaux « moyens » (entre guillemets, car que ça soit chez l’un, ou chez l’autre, il m’en est resté !) car j’avais deux groupes à satisfaire : mon Napolitain eut un véritable succès aussi bien auprès de mes collègues, qu’auprès des amies de ma petite soeur !!

10524802_10201547482363618_2123505797_n (J’ai même entendu des « tu l’as fait ou tu l’as acheté?! »)

 10524790_10201547482203614_1564954885_n

 

Napolitain d'Halloween !!
Napolitain d’Halloween !!

40- Les financiers (sans beurre)

Pas de période de crise pour les financiers !!

10526646_10201542085268694_462850159_n

Avec pour ingrédients la poudre d’amande, le sucre, et habituellement le beurre ; ces petits gâteaux, eux, sont riches !!

Alors je vais leur voler un peu de leur richesse, en remplaçant le beurre par…de la compote de pomme ! (vous pouvez essayer dans vos gâteaux habituels !!)

10501480_10201542085468699_719031878_n

Pour une quinzaine de financiers, vous avez besoin de :

4 œufs

60 g de farine

125 g de poudre d’amande

110 g de sucre

1 sachet de sucre vanillé

200 g de compote de pomme (sans sucre ajouté)

Facultatif : des amandes éfilées

des pépites de chocolat

 

 

La suite n’est pas bien difficile !!

Commencez par préchauffer votre four à 180°C

Dans un saladier, mélangez la farine avec les sucres et la poudre d’amande.

Incorporez ensuite les œufs un par un, toujours en remuant bien, puis mettez y la compote !

10514948_10201542086068714_60945205_n

(Si vous voulez ajouter quelques pépites de chocolat, c’est à ce moment qu’il faut le faire !)

 

Etape un peu plus longue maintenant : c’est le garnissage des empreintes !!

10528063_10201542085908710_1474168734_n

A l’aide de 2 cuillères, remplissez vos empreintes (empreintes rectangulaires pour les vrais financiers, rondes pour les rebelles, ou empreintes à madeleines pour les originaux !) totalement (ça ne gonfle pas trop à la cuisson)

10490239_10201542085988712_133481300_n

 

Ajoutez quelques amandes éfilées sur le dessus si vous le voulez !

10529720_10201542086428723_1850431650_n

Enfournez ensuite pour 15 à 25 minutes (selon la taille de vos moules !), mais ne les faites pas trop cuire si vous ne voulez pas obtenir une brique ! Ils doivent être légèrement dorés sur le dessus.

10510320_10201542085828708_595710321_n

Démoulez -les, puis laissez les refroidir.

10515061_10201542085188692_2000956515_n

Il ne vous reste plus qu’à déguster avec…ce que vous voulez !!!10524763_10201542085428698_713886490_n

10527986_10201542085788707_274875587_n
Avec une petite crème au chocolat, c’est divin !

 

1062066_10201542085308695_792784367_n