49- La choconnaille

Quand les cochons croisent le chocolat, on n’obtient pas une « cochonnaille« , mais une « choconnaille« …

10520787_10201610002646586_653281989_n

Oui je sais, je sais, je n’ai pas posté de recette depuis déjà un certain temps…..mais je vais me faire pardonner parce que l’entremet d’aujourd’hui va vous étonner !!

Tout comme pour le gravity cake, j’avais repéré visuellement la « mare aux cochons » sur le net !

10559291_10201610004126623_301608405_n

Vous voyez, les petits cochons qui se baignent dans leur boue-chocolatée?!

10544964_10201610003966619_1874184058_n

Et bien j’avais envie d’essayer !! Mais par cette chaleur, rien que la vue du chocolat de l’extérieur à l’intérieur du gâteau m’a donnée envie de sauter dans la mare avec eux…

10536660_10201610003086597_835733866_n

Du coup, j’ai innové !! Ne vous fiez pas aux apparences, sous ses airs de « gateau lourd », le mien est léger et pas trop sucré !
En effet, sous sa ganache au chocolat, j’ai réalisé une mousse de framboise entre deux couches de biscuit léger !

Allez, venez vous faire plaisir et vous amuser !!

 

Commençons par les ingrédients:

Pour les biscuits :

4 œufs

120 g de sucre en poudre

90 g de farine

3 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Du sirop de framboise dilué dans un verre d’eau

Pour la mousse de framboises :

550 g de framboises (fraîches ou surgelées, mais décongelées)

400 g de crème entière liquide (ou de la chantilly du commerce pour plus de rapidité!)

90 g de sucre glace

100 g de sucre en poudre

7 feuilles de gélatine

un demi verre d’eau

Quelques gouttes de jus de citron

Pour la déco :

300 g de crème entière liquide

300 g de chocolat pâtissier

De la pâte d’amande rose

Du ruban rose

Des barres chocolatées (2×20 barres)

Quelques framboises

10544954_10201610002766589_905226969_n

 

Nous allons commencer par nous occuper des biscuits car ils doivent ensuite refroidir !

Dans un saladier, battez les jaunes d’œufs avec 50 g de sucre, puis incorporez la farine.

10545117_10201609970565784_790115157_n

Dans un autre récipient, montez les blancs en neige au batteur, puis une fois qu’ils commencent à être fermes, ajoutez les 70 g de sucre restant.

10566462_10201609970445781_87212938_n

Mélangez délicatement ensemble les deux préparations ( à la maryse pour ne pas faire retomber les blancs)

Beurrez un moule rond allant au four (attention ! Il doit faire exactement le même diamètre que le moule à charnière ou cercle à pâtisserie que vous utiliserez pour monter l’entremet !)

Déposez y la moitié de la pâte de manière égale, puis enfournez à 180°C pendant 12 minutes.

Pendant ce temps, incorporez le cacao en poudre à la pâte qui reste.

Une fois le premier biscuit cuit (il reste bien moelleux), utilisez le même moule, et procédez de même pour cuire le second (au cacao).

Laissez ensuite refroidir les biscuits sur une grille.

 

Passons maintenant à la mousse !

Mixez les framboises, puis passez les au chinois au dessus d’une casserole, en écrasant bien pour n’enlever que les petits pépins.

10543759_10201609970325778_1674710216_n

Jetez ensuite les pépins, puis faites chauffer à feu doux la purée de framboise avec le sucre en poudre, un demi verre d’eau et quelques gouttes de jus de citron.

A la première ébullition, retirez la casserole du feu, et incorporez y les feuilles de gélatine préalablement ramollies dans un bol d’eau froide.

Vous devez obtenir une sorte de coulis de framboise bien lisse et homogène.

10565976_10201609970285777_1070036272_n
Laissez le refroidir totalement (mais il doit rester liquide).

 

Une fois ce coulis de framboises refroidi, faites la chantilly !

A l’aide d’un batteur bien froid, faites monter la crème (bien froide également) puis ajoutez le sucre glace.

Mélangez alors ces deux préparations délicatement (toujours avec la fameuse maryse !) jusqu’à obtenir un beau mélange homogène rose clair.

10567416_10201609969925768_1752055059_n

(Pour ne pas vous casser la tête, c’est là que vous pouvez utiliser la chantilly du commerce !)

 

Tout de suite après, passez au montage du gâteau ! (pour ne pas que la mousse ne prenne dans son saladier..)

Dans un moule à charnières, ou cercle à pâtisserie, déposez le disque de biscuit au cacao.

Recouvrez ensuite de la mousse de framboises, puis déposez y quelques framboises entières (c’est joli à la découpe), puis mettez le tout au frais immédiatement pendant au moins une heure (que la mousse puisse enfin figer).

10264379_10201609969725763_1625108895_n

10567326_10201609969565759_1166703777_n

Pendant ce temps, faites chauffer le sirop de framboise dilué dans de l’eau (pour les quantités, c’est à vous de voir selon que vous aimiez un gâteau sucré, ou moins..)

à feu doux pendant 5 minutes, puis à l’aide d’un pinceau, imbibez votre second biscuit.

 

Ce sirop d’imbibage ne vous prendra pas une heure, alors vous pouvez passer aux cochons !!

Le principe est simple : éclatez vous comme si vous faisiez de la pâte à modeler !!

Il n’y a pas de règle, c’est à vous de faire parler votre imagination…

 

Quelques techniques quand même : que ça soit pour la « raie des fesses », les nombrils, les groins ou les yeux, je n’ai utilisé qu’un cure-dents ! Il suffit d’appuyer légèrement, de faire des trous..

 

Pour le cochon qui « fait la planche », il suffit de faire séparément la tête, le corps, et les membres.

10559245_10201609970205775_1820494829_n

Pour ceux qui se prélassent sur le bord, pas la peine de faire de jambe !10476027_10201609970165774_1518603836_n

Pour leurs « derrières » qui sortent de l’eau, il suffit de faire une boule, puis la raie. La queue en tire bouchon se fait en formant un mini boudin que vous enroulerez sur lui même !10565799_10201609970045771_5306366_n

…..et comme je suis un peu sadique, un petit cochon se noie et demande de l’aide : j’ai fait un bras qui porte un drapeau.

10555108_10201610003806615_1485146476_n

 

Retournons aux choses sérieuses !!

En sortant votre gâteau, vérifiez bien que la mousse de framboise est figée, en appuyant légèrement dessus !

Recouvrez la alors du second disque de biscuit (celui qui est imbibé, imbibage côté mousse).

10508435_10201609969485757_2063854393_n (1)
Ma génoise était un peu petite…

Remettez le gâteau au frais le temps de faire la ganache.

 

Pour cela, faites chauffer la crème et le chocolat dans une casserole, tout en mélangeant bien, jusqu’à obtenir un chocolat onctueux et bien lisse.

Laissez refroidir totalement la ganache.

10519777_10201609969525758_508651898_n

Pendant ce temps, préparez les barres de chocolat tout en les laissant accrochées par deux. (attention, le chocolat fond assez vite, alors n’hésitez pas à les mettre au frais!)

 

Une fois la ganache refroidie, retirez DÉLICATEMENT le gâteau du moule, et déposez le dans le plat de service.

Recouvrez la surface de votre entremet de ganache, ainsi que les bords.

Collez alors immédiatement les barres de chocolat tout autour du gâteau (si vous êtes deux, c’est plus facile, car elles ont tendant à tomber les unes après les autres !)

Entourez le tout de « ficelle à rôti » pour bien figer le tout. N’hésitez pas à souder les barres avec la ganache qu’il vous reste ! En refroidissant, ça fera comme du ciment !

 

Déposez ensuite vos petits cochons à la surface, puis remettez immédiatement le gâteau au frais pendant environ une heure.

10555122_10201610004486632_1245470081_n

Vous allez voir, tout tiendra bien, n’ayez crainte !!

Coupez alors la ficelle, et remplacez la par du ruban rose (en plus d’être joli, il tiendra quand même vos bâtonnets en chocolat !)

Remettez bien le gâteau au frais jusqu’au moment de servir !

 

10564602_10201610003686612_717260950_n

Vous allez voir l’étonnement que vous allez susciter quant à la déco, et la surprise de voir la mousse de framboise quand vous allez découper..

10540395_10201610002606585_1178255611_n

N’hésitez pas de m’envoyer des photos de vos réalisations !! 🙂

10566230_10201610004406630_1230034045_n

10563520_10201610002886592_376734282_n

Eléonore Robert

J'ai seulement 21 ans, mais ce sont 21 ans de véritable passion pour la cuisine.. J'espère que mes petites recettes vous donneront l'eau à la bouche !

Une réponse à “49- La choconnaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *