48- En apesanteur…

Cela faisait longtemps que le « gravity cake », ce gâteau assez spectaculaire, me faisait de l’œil sur les réseaux sociaux !

image

J’avais moi aussi envie de voir de quoi j’étais capable en matière de décor de gâteau !

DSC04712a

Alors ni une, ni deux, j’ai appelé ma meilleure amie pour me faire des photos (et la conversation, car il faut être patient..) de la confection de la pièce, et j’ai réussi à faire mon premier gravity cake !!

« Gravity », c’est par rapport à la déco, mais j’ai voulu réaliser l’intérieur du gâteau à ma façon.

Pour un résultat léger et moelleux, j’ai fait deux sponge cake, séparés et recouverts par une ganache au chocolat.

J’entends déjà ces questions dans vos têtes : « mais comment ça tient ? », « les bonbons tombent tout seuls? »….alors je vais vous donner les réponses !!

Suivez moi, vous allez comprendre 😉

 

DSC04723a

 

 

Commençons par les ingrédients :

Pour un sponge cake il vous faut : (il faut faire les deux sponge cake l’un après l’autre, donc il vous faut 2 fois ces ingrédients !)

70 g de farine

90 g de sucre en poudre

4 œufs

1 sachet de sucre vanillé

1 cuillère à café de levure

Pour le deuxième sponge cake, il faudra ajouter 15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

400 mL de crème entière liquide

400 g de chocolat

Pour le sirop d’imbibage :

100 g d’eau

50 g de sucre

15 g de cacao en poudre non sucré

Pour la déco :

Des bonbons (on évitera de faire trop de pub, alors vous pouvez prendre des colorés aux fruits comme moi, au chocolat, au cacahuètes…)DSC04571a

3 Boites de bâtonnets au chocolat (des F……, ou « Doigts » si on traduit en français !!)

DSC04637a

Un pic à brochette (là est le secret !!)

Du coton

 

 

Commencez par réaliser les 2 sponge cake car ils doivent être totalement froids pour réaliser la déco ensuite !

Pour cela, séparez les blancs d’œuf des jaunes.

Battez les blancs en neige, puis quand ils commencent à monter et devenir fermes, ajoutez les sucres (toujours en battant) pour serrer les blancs.

Une fois que vos blancs tiennent bien, ajoutez les jaunes ( en battant toujours!!), puis arrêtez le batteur.

Sortez votre maryse, puis incorporez délicatement la farine et la levure à la pâte ( en soulevant la pâte).

Huilez un moule rond allant au four, et versez y votre préparation. (la pâte doit être assez consistante!)

Enfournez à 200°C pendant 28 minutes, puis laissez le refroidir totalement sur une grille.

 

Le premier biscuit est terminé !

Procédez de même pour faire le deuxième, mais remplacez 15 g de sucre par les 15 g de cacao. (utilisez le même moule que le précédent ! Ça aura son importance pour le montage !)

DSC04617a

Pendant la cuisson du second gâteaux, occupons nous de la ganache !

Dans une casserole, versez la crème, et cassez le chocolat.

Faites chauffer le tout à feu doux en mélangeant bien, jusqu’à obtenir un résultat lisse et homogène.

DSC04579a

Placez la ganache dans un endroit frais pour la faire refroidir.

 

C’est maintenant au tour du sirop d’imbibage ! (pour éviter que le gâteau soit un « étouffe chrétien »!)

Dans une petite casserole, versez l’eau, le sucre, et le cacao, puis faites chauffer le tout en mélangeant, pendant 5-10 minutes. Vous devez obtenir un liquide lisse et homogène.

DSC04545a

Laissez le ensuite refroidir.

 

A l’aide d’un pinceau, imbibez vos deux biscuits jusqu’à épuisement du sirop !

DSC04554a

DSC04546b

 

 

Place maintenant au moment tant attendu…..le montage !!

Armez vous de patience, c’est un peu long !

DSC04731a

Mélangez bien votre ganache avant de l’utiliser pour la détendre, puis séparez la dans 2 récipients. (Un vous servira pour recouvrir le gâteau, l’autre pour coller les bonbons.)

Commencez par placer la génoise au chocolat dans un plat (celui qui vous servira pour la présentation afin d’éviter de trop manipuler le gâteau !), puis recouvrez la de ganache.

DSC04582a

 

 

Posez y ensuite le second biscuit, puis de même, recouvrez le entièrement de ganache (versez dessus directement afin que ça coule bien sur les contours : vous n’aurez ainsi plus qu’à lissez!)

DSC04598a

 

DSC04583a

A l’aide d’une spatule, lissez bien la surface.

DSC04588a

DSC04624a

 

 

Collez ensuite les bâtonnets en chocolat autour de votre gâteau (ils vont tenir grâce à la ganache), mais laissez environ 1/6 ème du tour vide.

DSC04627a

DSC04630a

 

 

Plantez le pic à brochette un peu en biais où vous voulez sur le gâteau.

Il sera votre point de départ pour coller les bonbons en direction de l’ouverture !

DSC04654a

 

 

Comme la ganache n’est pas encore totalement figée, collez un par un les bonbons sur le gâteau (en partant donc du pic jusqu’à l’ouverture, puis sur le bord sans bâtonnet au chocolat, et descendez.)

DSC04661a

DSC04672a

DSC04686a

 

Arrive le moment technique !!

Il faut y aller petit à petit, sans trembler ni transpirer !

A l’aide d’une petite cuillère, enduisez le bas du bâtonnet de ganache, puis collez y les bonbons.

DSC04688a

 

 

Afin que cela fasse une « base », formez une sorte de petite pyramide pour que les bonbons du bas puissent ensuite soutenir ceux du haut!!

DSC04695a

 

 

En alternant les couleurs, montez ensuite petit à petit le long du pic, toujours en l’enduisant de ganache, en trempant légèrement les bonbons dans de la ganache, puis en les collant.

DSC04702a copie

 

 

S’il ne fait pas trop chaud, vous ne devriez pas avoir de problème !

DSC04727a

 

Une fois que vous êtes presque en haut, arrêtez vous, et remplissez votre paquet de bonbons (vide) de coton pour lui donner un effet « plein », et accrochez le en haut du pic.

DSC04718a

 

 

Rajoutez des bonbons si jamais l’effet « le sachet se vide tout seul » n’est pas parfait 😉

N’hésitez pas aussi à déposer des bonbons sur les autres pour faire comme s’ils étaient tombés !

DSC04567a

 

Et voilà, toute bonne chose a une fin…

Admirez votre œuvre d’art, soyez fier(e) de vous, puis mettez la dans un endroit frais jusqu’au moment de servir.

DSC04727a

Ne vous inquiétez pas, normalement il ne devrait pas y avoir de mauvaise surprise du genre « tout s’est cassé la figure »!! Mon gravity cake a même résisté à un peu de route 😉

 DSC04741a

 

 

 Merci à EG Photographies ♥

 DSC04715a

10351838_10202693997985792_7247464546916240120_n
Une autre version !

 

Eléonore Robert

J'ai seulement 21 ans, mais ce sont 21 ans de véritable passion pour la cuisine.. J'espère que mes petites recettes vous donneront l'eau à la bouche !

16 réponses à “48- En apesanteur…

  1. Bonjour,

    Merci pour la diffusion de cette recette, moi je m’interroge sur la possibilité de mettre le gâteau au frigo? Je souhaite le réaliser la veille pour le dévorer le lendemain. ..

    Par avance merci

    1. Bonjour !
      Aucun soucis pour le frigo ! Il faudra juste le sortir au moins 30min avant de le manger !
      Vos bonbons perdront juste un peu de couleur à cause de l’humidité à mon avis..
      N’hésitez pas à me donner votre avis apres votre réalisation ! Bon Courage !!

  2. Bonjour vous m’avez donné envie de le faire pour les 10 ans de mon fils.Mais à quoi sert la cuillére de farine?
    Ce n’est pas plutôt la levure?Car vous parlez de levure mais je ne la vois pas dans la liste d’ingrédients?
    Désolée pour toutes ces questions.

    1. Oups oui, bonne remarque, c’est moi qui me suis trompée vous avez raison, c’est bien une cuillère de levure !!

      Je serais flattée si vous le faisiez !! 😉
      N’hésitez pas à m’envoyer une photo du résultat final !!
      Bon courage !

      1. Merci,bon bah je l’ai fait tout le monde a adoré!!!!!!

        merci je suis tombé par hasard sur votre blog,et du coup je me suis laissé tenter.Je le referais.

  3. Toutes mes félicitations pour le gravity cake et pour ton site ! J’ai suivi à la lettre tes explications et aucun souci, si ce n’est arriver à coller les bonbons en hauteur..le manque d’expérience je pense..En tout cas mes invités ont été épatés et se sont régalés ! Encore bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *