41- Le Napolitain

Pas la peine de vous expliquer ce qu’est un Napolitain, tout le monde sait de quoi je parle ! (non non, il ne s’agit pas ici des habitants de Naples)

Avec ses génoises à la vanille et au chocolat superposées, séparées par une ganache au chocolat, et son glaçage blanc décoré de vermicelles en chocolat, il est dééééééélicieux et très moelleux !!

J’ai donc voulu tenter, à ma façon….

 10531178_10201547482523622_1746534888_n

10519280_10201547482243615_237902758_n

Pour 2 napolitains (en fait, on en fait un gros sur une plaque, que l’on coupe ensuite en deux !), il vous faut :

Pour les biscuits :

1 yaourt nature (je l’ai utilisé ensuite comme « verre doseur » car ma balance m’a lâchée…c’est pratique!)

1 yaourt de lait

5 pots de sucre

7 pots de farine

3/4 de pot d’huile de tournesol

7 œufs

1 sachet de levure chimique

1 cuillère à soupe de vanille liquide

6 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour la ganache :

1 boite de lait concentré sucré

entre 10 et 15 cuillères à soupe de cacao en poudre non sucré

Pour le glaçage :

du sucre glace

quelques gouttes de lait

 

Ensuite, vous allez voir : ce gâteau n’est pas compliqué ! Il est juste un peu long..

Commencez par faire préchauffer votre four à 180 °C

Dans un saladier, mélangez la farine avec le sucre et la levure, puis incorporez y les œufs entiers et fouettez bien.

Ajoutez l’huile et le lait : votre pâte doit être bien lisse et homogène !

10485185_10201547495043935_1436606805_n

Versez dans un autre saladier 1/3 de la pâte (allez les mathématiciens, c’est ici qu’il faut faire vos preuves !), puis ajoutez y le cacao en poudre et mélangez bien.

Si vous trouvez votre pâte un peu claire (et si vous êtes gourmands), vous pouvez rajouter du cacao en poudre! Là, c’est vous qui voyez !

10529646_10201547495283941_961745047_n

Dans le premier saladier, ajoutez la vanille à la pâte nature.

 

Beurrez ou huilez une grande plaque de cuisson, et versez y la moitié de la pâte à la vanille.

Répartissez bien la pâte sur la plaque, et lissez la surface.

10524890_10201547495203939_646916888_n

Vous pouvez désormais enfourner pendant 12 minutes. (Si vous voyez que c’est cuit avant, vous pouvez la sortir ! Il faut que ça reste bien moelleux..)

Démoulez ensuite votre génoise, puis laissez la refroidir .

10529530_10201547498124012_1549056144_n

Procédez de la même façon avec l’autre moitié de pâte à la vanille, puis celle au chocolat !

 

Pendant ce temps, vous pouvez préparer votre ganache !

Pour cela, rien de compliqué : il vous suffit de mélanger le lait concentré sucré avec le cacao en poudre, jusqu’à obtenir une pâte lissez, assez liquide mais ferme. (si c’est trop liquide, rajoutez du cacao).

 

Une fois que vos 3 génoises sont cuites, vous pouvez commencer le montage du gâteau !!

10524171_10201547499364043_1481332613_n

 

 

Déposez une première génoise nature sur une feuille de papier sulfurisé.

Recouvrez la de ganache au chocolat en une couche assez uniforme (pas grave si vous n’allez pas pile poil jusqu’au bord, car à la fin on égalisera en découpant le tour!)

10533704_10201547497644000_410306313_n

Déposez dessus la génoise au chocolat, puis idem, recouvrez la du reste de ganache.

10528003_10201547497804004_770429992_n

Déposez enfin la dernière génoise sur le dessus !

 

Déjà là, ça doit ressembler à quelque chose de pas mal 🙂

10508316_10201547497363993_608399589_n

Maintenant : le glaçage !!

Dans un saladier, versez du sucre glace (environ 300 g), puis ajoutez progressivement quelques gouttes de lait, tout en mélangeant jusqu’à ce que vous ayez une consistance parfaite ! (pas trop liquide : si c’est le cas rajoutez du sucre glace ; mais pas trop dure : sinon, remettez du lait !)

1082692_10201547496843980_147848158_n

 

Recouvrez en ensuite votre gâteau, puis parsemez ce glaçage de vermicelles en chocolat !

10479479_10201547496563973_1404291329_n

Voilà !! Il ne vous reste plus qu’à mettre le gâteau au frais ! (au moins 30 minutes, idéalement une nuit pour bien tout figer..)

10524926_10201547499604049_1571649229_n

Après ce petit passage au froid, utilisez un grand couteau pour couper les bords afin d’obtenir un tour net.

10520585_10201547499484046_1411697382_n

10510357_10201547499124037_1933386764_n
Huuuumm des chutes..histoire de « goûter »

Puis divisez votre gâteau en 2, ou en parts individuelles !

10524848_10201547482563623_2022127322_n

 

Il est maintenant prêt à être dégusté !!

10531034_10201547482443620_592890029_n
Le centre de mes génoises a gonflé à la cuisson…je me retrouve donc avec une navette spatiale !! (moins beau, mais bon quand même !)

 

J’avais choisi de faire 2 gâteaux « moyens » (entre guillemets, car que ça soit chez l’un, ou chez l’autre, il m’en est resté !) car j’avais deux groupes à satisfaire : mon Napolitain eut un véritable succès aussi bien auprès de mes collègues, qu’auprès des amies de ma petite soeur !!

10524802_10201547482363618_2123505797_n (J’ai même entendu des « tu l’as fait ou tu l’as acheté?! »)

 10524790_10201547482203614_1564954885_n

 

Napolitain d'Halloween !!
Napolitain d’Halloween !!

Eléonore Robert

J'ai seulement 21 ans, mais ce sont 21 ans de véritable passion pour la cuisine.. J'espère que mes petites recettes vous donneront l'eau à la bouche !

5 réponses à “41- Le Napolitain

    1. Merci beaucoup !!
      Oui ça n’est pas bien compliqué, il faut juste n peu de temps ! 🙂 mais l’avantage c’est que vous vous en sortez avec un enoooorme gâteau, ou 2 moyens, donc pratique ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *